Les Français et les lits

Publié le par Didi de Paris






Lit à baldaquin, lit bateau, à colonnes, clos, de bout, de parade, à la polonaise, les Français ont toujours montré beaucoup d'intérêt pour les lits. De l'antiquité jusqu'à nos jours ils ont connu des formes et des tailles différentes, mais c'est surtout au XVIIIème siècle que les plus beaux modèles seront inventés. Marcel Proust y passait des heures pour écrire, Louis XV en possédait plus de 400. On y naît, on y rêve et on y meurt.
Alors voici un petit récapitulatif des plus connus :


Lit à la Duchesse : mobilier d'apparat, composé d'un baldaquin de mêmes dimensions que la couche et qui est soutenu par un dais appuyé contre le mur



Lit à la Polonaise : Lit de travers dont le baldaquin est supporté par 4 parties métalliques incurvées en formes de S, à l'origine il était sculpté sur toutes les faces. 



Lit à la Française : le dais de mêmes dimensions que le lit est soutenu par 4 montants verticaux.



Lit à la Turque : Lit de travers, le plus souvent de repos à accoudoirs arrondis (en formes de crosses) surmonté d'un petit baldaquin appuyé contre le mur.



Lit à la grecque ou à la romaine ou à l'Impériale : appuyé au mur dans sa longueur il est surmonté d'un petit baldaquin.



Lit à la chinoise : lit de bout, à un seul chevet surmonté d'un baldaquin.



Publié dans Général

Commenter cet article